ENLÈVEMENT DES MOISISSURES

  • Expert Advice Now!

ENLÈVEMENT DES MOISISSURES2020-03-09T15:38:39-04:00

Comprendre le concept de l’enlèvement des moisissures

Les moisissures et les champignons sont des éléments naturels de l’environnement et jouent un rôle essentiel dans la décomposition des feuilles, du bois et des autres débris végétaux. Ces microorganismes peuvent pénétrer directement dans un bâtiment ou encore s’y introduire sous la forme de spores en suspension dans l’air. Dans une maison ou un bâtiment, les moisissures et les champignons se logeront généralement sur le bois, les cloisons sèches, les plaques ou enduits de plâtre, le mobilier, les tissus, le papier peint, les tentures, les carreaux de plafond ainsi que les tapis.

L’humidité est l’élément clé parce que les moisissures et les champignons en ont besoin pour leur croissance. C’est pourquoi on les retrouve si souvent présents au sous-sol, dans la cuisine et dans la salle de toilette.

Dans les bâtiments modernes, la présence d’humidité peut être causée par divers facteurs, notamment :

  • Une inondation.
  • Des fuites provenant du toit, du sous-sol ou de la tuyauterie.
  • L’étanchéité du bâtiment empêchant l’évacuation de l’humidité accumulée.
  • Les sources d’humidité comme douches, baignoires, appareils de cuisson et autres.
  • Une humidité excessive.

Comment les moisissures peuvent-elles avoir des effets sur votre santé?

La présence de moisissures ne se traduit pas toujours par l’apparition de problèmes de santé. Toutefois, l’inhalation des particules ou des spores de moisissures ou encore des moisissures elles-mêmes peut causer des problèmes de santé, aggraver une maladie ou détériorer l’état de santé de certaines personnes.

De plus, un bon nombre de ces moisissures produisent des « mycotoxines ».   Ces mycotoxines sont des métabolites ou des produits de transformation issus des moisissures qui sont reconnus toxiques chez l’être humain.  Ces toxines peuvent, avec le temps, affaiblir le système immunitaire et entraîner des allergies ou des difficultés respiratoires.

De façon générale, les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Irritation des yeux, du nez et de la gorge.
  • Toux ou congestion.
  • Aggravation de l’asthme.
  • Fatigue.
  • Maux de tête.
  • Difficulté de concentration.

Les moisissures peuvent aussi exacerber (aggraver) les symptômes d’allergies, notamment la respiration sifflante, la gêne respiratoire, l’essoufflement de même que la congestion nasale et l’irritation des yeux. Les personnes immunodéprimées ou ayant récemment subies une intervention chirurgicale sont habituellement plus susceptibles d’éprouver des problèmes de santé attribuables aux moisissures.

Meilleures pratiques pour l’enlèvement des moisissures

L’inspection visuelle demeure la méthode de diagnostic la plus fiable pour déceler la présence de moisissures. Les signes courants de dommages causés par l’eau sont la décoloration et les taches observées sur les surfaces. Les moisissures se manifestent souvent sous la forme de cernes, de zones plus foncées ou de salissures.

Lorsque vous faites une inspection, prenez soin d’examiner les éléments suivants, y compris l’intérieur ou le dessous, le cas échéant :

  • Les carreaux de plafond.
  • Les murs, y compris les revêtements de papier peint et les cloisons sèches.
  • Le carton ou le papier.
  • Les planchers.
  • Les appuis de fenêtres.
  • Les matériaux isolants.
  • Les tapis et moquettes.
  • Le mobilier (état du revêtement de tissu et du rembourrage, etc.).

Si cela est possible, examinez l’arrière de la tuyauterie et l’intérieur des murs (un miroir peut être utile).

Il importe aussi de rechercher toute forme d’eau stagnante, telle qu’une accumulation d’eau autour ou sous les éviers, les baignoires, les bacs collecteurs des déshumidificateurs, des appareils de conditionnement d’air et des réfrigérateurs, pouvant contribuer à la formation ou encore favoriser la croissance de moisissures dans une maison ou un bâtiment.

Un échantillonnage des surfaces peut être exécuté en raclant ou en essuyant les zones jugées suspectes lorsqu’une évaluation médicale le prescrit; ces prélèvements doivent cependant être effectués par un spécialiste qualifié. L’analyse de la qualité de l’air peut également être réalisée, mais ne fait pas partie des mesures usuelles (New York City Department of Health, 2008).

Des dispositifs d’analyse peuvent mesurer le degré d’humidité des cloisons sèches, des éléments en bois, etc. Ces instruments aident à déterminer le degré de l’humidité ambiante et, de ce fait, si cette dernière pourrait ou non contribuer à l’apparition de moisissures.